capçalera
  accueil . català . english . español . deutsch . italiano
sitemap . crédits  
menu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_topmenu_top
introducció

Raymond Lulle, majorquin de naissance, a vécu entre 1232 et 1316. Écrivain prolifique et à multiples facettes, il s’exprima en latin, en catalan et en arabe. Son profil intellectuel est complexe et atypique : comme philosophe chrétien, il développa de manière créative des sujets néoplatoniciens et aristotéliciens ; en tant que mystique, il a été considéré comme le père fondateur de la grande tradition ibérique ; en tant que romancier, il fut un des premiers à proposer des thèmes contemporains ; étant aussi apologiste du christianisme, il favorisa les écoles de missionnaires et conçut une nouvelle méthode pour la conversion.

Mais Lulle fut également un des premiers écrivains qui utilisa la langue populaire, dans son cas le catalan, pour traiter de thèmes réservés à la langue savante, c’est-à-dire le latin, comme la théologie, la philosophie et la science. Le cœur de l’apport de Lulle, c’est ce que lui-même appelait l’Art : un système général d’interprétation de la réalité visible et invisible, qui s’appuie sur des techniques semi-mécaniques, sur l’annotation symbolique et sur des diagrammes combinatoires. L’Art est le fondement de l’apologétique et il fournit une base méthodologique unique pour tous les domaines du savoir du XIIIe  siècle : de la théologie aux sciences naturelles et humaines.

La première œuvre de Raymond Lulle, c’est le monumental Livre de contemplation de Dieu (1271-1274), qui contient la semence de toute sa production postérieure. Par la suite, Lulle écrira près de deux cent soixante œuvres. Celle qui fut la plus traduite, c’est le Livre de l’ami et de l’aimé, une collection de maximes mystiques et philosophiques, qui fait partie du roman Livre d’Evast et Blaquerne (1283). Mais la formulation la plus simple et la plus répandue de l’Art, c’est l’Ars brevis (1308). Bien que l’inquisition du XIVe siècle condamna la pensée de Lulle, l’Église catholique le béatifia et son culte fut établi à Majorque.

logo generalitat   logo Institut Ramon Llull

enllaç UB Centre de Documentació Ramon Llull